RÉUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ONG SAVAMA-DCI SESSION 2017!!!

 

Les Membres du Conseil d'Administration de l'ONG SAVAMA-DCI lors du C.A. 2017 à Tombouctou

 

Le Samedi 26 Août 2017 s’est tenue à la Bibliothèque Al Iman Al Aqib de la ville de Tombouctou la réunion du Conseil d’Administration de l’ONG SAVAMA-DCI avec quatre points inscrits à l’ordre du jour :

  • La présentation du rapport d’activité 2016
  • La présentation du plan d’action 2017
  • Les informations complémentaires sur la SAVAMA-DCI
  • Les divers.

C’est donc à 10h que la séance a été ouverte par la lecture d’un verset coranique faite par le représentant de l’Imam de Djingareïber, suivi du mot d’ouverture du représentant du Président Exécutif de la SAVAMA-DCI en la personne de M.Diadje Hamadoun, membre du Conseil d’Administration. Celui-ci après avoir prit la parole au nom de Docteur Abdel Kader HAIDARA pour remercier les participants de leur présence effective, a présenté les excuses de ce dernier pour avoir été empêché de prendre part à cette session du conseil d’administration, puis a situer la rencontre dans son contexte.

Ainsi, la parole a été donnée au Coordinateur docteur Banzoumana Traoré, pour présenter le rapport d’activité 2016 et le plan d’action de 2017 de la SAVAMA-DCI. Au cours de son intervention, il a présenté les différents projets entamés par l’ONG au cours de l’année 2016 ainsi que ceux qui sont en cours d’exécution pour cette année 2017. Puis, il a cité les différentes activités auxquelles la SAVAMA-DCI a pris part, pour soit apporter son expertise ou plaider la cause des manuscrits anciens à l’échelle nationale et internationale. En outre, les présentations du rapport d’activité 2016 et du plan d’action 2017 ont été accompagnées par le rapport financier et le budget fait par M.Cheickna Boulker OULD SALEM, le responsable financier.

Au cours de la rencontre, les participants ont formulés plusieurs recommandations suite aux débats qui ont suivi les différentes présentations, en l’occurrence :

  • L’élaboration d’un cadre juridique pour la détention, la préservation, la valorisation et l’exploitation des manuscrits anciensdu Mali ;
  • L’allocation d’un budget au secteur de la culture pour soutenir les projets des bibliothèques privées de manuscrits anciens ;
  • Le renforcement des relations avec les pays frontaliers pour accentuer la vigilance sur le trafic illicite des manuscrits anciens.

Après épuisement des différents points de l’ordre du jour, la séance s’est levée à 13heures 10.


Ajouté le 13/10/2017 par Service Communication SAVAMADCI -