Bienvenue sur le site de la SAVAMA-DCI

 

Notre mission est la préservation et la valorisation des manuscrits en langue arabe de Tombouctou, patrimoine culturel et islamique du Mali, mémoire collective de l'Afrique et partie intégrante du patrimoine de l'humanité.

 

Ce site a pour objet de vous donner de plus amples informations sur les manuscrits de Tombouctou et sur les efforts de tous les acteurs (bibliothèques de manuscrits, partenaires institutionnels et bailleurs) autour de ces trésors. Vous y trouverez les principaux évènements passés et à venir à l’ONG SAVAMA-DCI, les activités et une galerie de photos et de vidéos témoignant des actions entreprises.

 

A partir du site, vous pouvez interagir avec les équipes de la SAVAMA-DCI et d’autres membres inscrits sur des sujets qui vous intéressent sur les manuscrits. N'hésitez pas à vous inscrire sur le site en allant dans l'espace membre pour pouvoir interagir avec le personnel en temps réel en faveur de notre patrimoine commun. Une fois inscrits sur le site (Espace Membre), vous pouvez :

  • Participer au forum (lancer un débat, réagir à un débat, poser ou répondre à une question …)
  • Recevoir la lettre d’information
  • Réagir à un article ou un évènement, etc.

Nous espérons que ce site sera à la hauteur de vos attentes. L’équipe de la SAVAMA-DCI est à votre disposition pour tout échange et toute suggestion utiles.

 

-----------

Welcome to the website of the SAVAMA-DCI NGO

 

Our concern is the preservation and enhancement of the Timbuktu Arabic manuscripts that constitute the Islamic cultural heritage of Mali, Africa's collective memory and part of the World heritage.

 

This website aims at providing you more information on the manuscripts of Timbuktu and the efforts of all stakeholders (manuscript libraries, institutional partners and donors) around these treasures. You will find the SAVAMA-DCI NGO’s main events (past and upcoming) related to manuscripts, a gallery of photos and videos showing the undertaken activities.

 

From this website, you can interact with the SAVAMA-DCI teams and other members on manuscripts and topics in which you are interested. So, please do not hesitate to register on the website by going to the member area to interact with staff in real time for the sake of our common heritage. Once registered (Members Area), you can:

  • Participate in the forum (start a debate, discuss, ask or answer a question ...)
  • Receive the newsletter
  • React to an article or event, appreciate anything on the website, etc.. We hope that this website will meet your expectations.

The SAVAMA-DCI team is at your disposal for any exchange or useful suggestions. Thank you

Abdel Kader Haidara

Dr. Abdel Kader Haïdara dans sa bibliothèque à Tombouctou

 

Le jury sous la présidence de Dr. Faigle a attribué le Prix allemand pour l’Afrique 2014 (Deutscher Afrika-Preis 2014) à Dr. Abdel Kader Haïdara. Ce prix est destiné aux personnalités participant á la promotion de la paix, de la démocratie et du développement durable en Afrique.

En effet Dr. Abdel Kader Haïdara est né à Tombouctou (Mali). Il est descendant d’une famille d’érudits formée au travail de manuscrits. Son pére, Mamma Haidara, en plus de son rôle du Qadi (juge) et de professeur des sciences classiques islamiques possédait une bibliothéque léguée par ses ancêtres. A la mort de son pére, Dr. Abdel Kader Haidara initia la bibliothèque Commémorative Mamma Haïdara dans le but de conserver la collection de manuscrits de sa famille.

En 2012, devant la menace des rebelles Touareg de détruire le patrimoine culturel de Tombouctou, Dr. Abdel Kader Haïdara, ses collègues et les habitants de la ville ont réussi à cacher d’inestimables manuscrits anciens dans leurs maisons, leurs cases secrètes où sous leurs matelas. Certains de ces manuscrits datent même avant l’arrivée des premiers bateaux européens sur le continent africain. Un patrimoine de ce dernier a été sauvé, surtout dans le contexte où on dit que l’Afrique n’a pas d’histoire.

 

Source: http://www.fnfwestafrica.org/



Ajouté le 30/07/2014 par SAVAMA-DCI - 1 réaction
Abdel Kader Haïdara, le sauveur des manuscrits de Tombouctou Contrairement à une idée largement répandue, l'Afrique dispose de documents écrits témoins de son histoire. Parmi eux, les manuscrits de Tombouctou, classés au patrimoine mondial de l'Humanité. Abdel Kader Haïdara œuvre depuis trente ans à les sauver, des attaques du temps, des insectes, des conditions climatiques et même, en 2012, des jihadistes du Mujao qui mettaient ces trésors en péril. Abdel Kader Haïdara est le lau...


Lire la suite →



Ajouté le 10/07/2014 par SAVAMA-DCI - 0 réaction
Les 18 et 19 juin 2014 s’est tenue à Berlin une conférence internationale sur la sauvegarde des manuscrits anciens de Tombouctou. Elle a réuni plusieurs participants venant d’Europe, d’Afrique, d’Asie et des Etats-Unis. La Directrice Générale de l’UNESCO a été représentée par le chef du Bureau au Mali. Certaines fondations et associations dont Juma Al Majid Center for Culture and Heritage (Dubaï), Fondation Gerda Henkel et Prince Claus Fondation (Pays-Bas) étaient également pré...


Lire la suite →



Ajouté le 10/07/2014 par SAVAMA-DCI - 0 réaction

Hollande Diouf expo

 

A l’instar des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophone (Oif), la France a célébré hier la journée internationale de la Francophonie au siège de l’Oif, dans le septième arrondissement. A cette occasion, le président François Hollande et le Secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf ont ouvert une exposition sur le thème « Les manuscrits de Tombouctou, la sauvegarde d’un trésor ».

Le président français François Hollande s’est rendu hier, pour la première fois, au siège de l’Oif pour rendre visite au président Abdou Diouf à l’occasion de la journée internationale de la Francophonie. Accueilli par le Secrétaire général de l’Oif avec qui il s’est entretenu pendant une trentaine de minutes, le président Hollande a salué le personnel de l’institution francophone avant de faire le tour de l’exposition présentée par Dr Abdel Kader Haïdara, président exécutif de l’Ong Sauvegarde et valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique. Plusieurs personnalités, dont le ministre malien de la Culture Bruno Maïga et des ambassadeurs des pays francophones, étaient de la fête.

Les œuvres présentées datent du 14ème voire 15ème siècle. Selon Dr Haïdara, ces travaux réalisés par d’éminentes personnalités traitent de la bonne gouvernance, de la solidarité, de la paix, des droits de l’homme, etc. On retrouve dans ses œuvres des écrits d’Al Maguili, un conseiller d’Askia Mohamed, d’Ahmeth Ben Mohamed, de Cheikh Sidy Al Moukhtar Koutyou, d’Ousmane Dan Fodio, etc.

Selon M. Haïdara, c’est à la suite des événements du Mali que ces manuscrits ont été évacués vers Bamako et gardés en lieux sûrs. Il a demandé aux autorités de tout mettre en œuvre pour qu’ils soient traduits en français et numérisés pour que les millions de francophones puissent s’en servir demain. « Nous avons pu sauver 95% des 400.000 manuscrits dont ceux des familles maliennes », a dit Haïdara interrogé par Hollande. Le chef de l’Etat français et Abdou Diouf ont salué le courage de l’exposant. Dr Haïdara s’est dit honoré de la présence des autorités à ce vernissage et s’est dit rassuré que ce projet  de numérisation et de traduction des œuvres verra bientôt le jour.

De notre envoyé spécial à Paris, E. Abdoulaye THIAM

SECRETARIAT GENERAL DE L’OIF: ABDOU DIOUF EXCLUT TOUTE PROLONGATION DE SON MANDAT
Catégorique, le Secrétaire général sortant de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) l’était hier à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie. Interrogé par nos confrères de Radio France internationale (Rfi) sur une éventuelle prolongation de son mandat à la tête de l’institution, Abdou Diouf a écarté cette idée. « Jamais de la vie. Il n’est pas question de prolonger mon mandat. L’Oif regorge suffisamment de talents », a martelé le président Diouf qui est à la tête de la Francophonie depuis 2003. Pour couper court à la rumeur, il a cité le Général De Gaulle « Après moi, ce ne sera pas la pénurie, ce sera le trop plein de candidats. Interrogé sur le profil de son successeur, Diouf a lancé : « Les chefs d’Etat dans leur sagesse, à huis clos, sans ma présence, prendront la décision ».

 

E. M. FAYE

Source: Le Soleil en ligne:

 

 


Ajouté le 24/03/2014 par Le Soleil en ligne - 0 réaction

 

De gauche à droite: Georges Penato, Consul honoraire du Mali - Alfadoulou Abdoulahi, représentant de la Bibliothèque Mamma Haïdara de Tombouctou, chercheur dans le domaine de la numérisation des manuscrits et Président du Collectif des Maliens de Rhône-Alpes - Jean-Jack Queyranne, Président du Conseil Régional Rhône-Alpes - et le Directeur Général de l'INSA de Lyon.

Image par: Pierre-Alexandre Bevand, journaliste à Métro Lyon.



Ajouté le 20/01/2013 par Alfadoulou - 0 réaction

1 2   Page suivante