LA RÉPUBLIQUE DE GUINÉE HONORE LES ACTIONS DE LA SAVAMA !!!

Dr Abdel Kader HAIDARA(Président Exécutif SAVAMA-DCI) recevant le titre d'Ambassadeur de "Conakry,Capitale Mondiale du Livre 2017" par M.Siaka BARRY ( Ministre  de la Culture ,des Sports et du Patrimoine Historique de la Guinée).

 

Suite à la participation du Professeur Djibril Tamsir NIANE aux travaux de la Conférence sous-régionale organisée par la SAVAMA-DCI à Bamako, le Président Exécutif et le Coordinateur ont été conviés à Conakry, du 30 janvier au 02 février 2017, pour participer à une série d’activités organisées par le Ministère guinéen de la Culture en collaboration avec  la Bibliothèque Djibril Tamsir Niane (BDTN).

 

En effet , dans le cadre du projet de réhabilitation de la Bibliothèque Djibril  Tamsir NIANE  et de la prochaine tenue de l’évènement culturel littéraire de l’UNESCO dénommé « Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017 », le Ministère de la Culture Guinéen a organisé une conférence  sur le  thème : « Situation des manuscrits en Afrique de l’ouest : les manuscrits de Tombouctou et la relance des activités de recherches de manuscrits en Guinée », le mercredi  1er  février 2017, au Centre Culturel Franco-Guinéen de Conakry. Le professeur Djibril Tamsir  NIANE, président-fondateur de l’Organisation pour la Mémoire et le Patrimoine (OMP) est l’initiateur de ce projet de conférence qu’il a  co-animée  avec  Dr. Abdel Kader HAIDARA et Dr. Banzoumana TRAORE de l’ONG SAVAMA-DCI. L’organisation de cette importante rencontre à caractère scientifique et culturel a été placée sous la présidence d’honneur du ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique,  Siaka  BARRY. Lors de la cérémonie d’ouverture  qui  précéda le début des travaux de la conférence Monsieur le Ministre a félicité le Docteur Abdel Kader HAIDARA et son équipe pour la remarquable façon dont les manuscrits anciens de Tombouctou ont été sauvés au début de la crise malienne. Il donna également l’engagement ferme de son pays, la Guinée, à encourager et à poursuivre les actions de sauvegarde et de valorisation des manuscrits anciens en Afrique de l’ouest. Il a sollicité la  SAVAMA-DCI pour  apporter son expertise aux manuscrits de la Guinée. En illustration de cette reconnaissance des actions de la SAVAMA-DCI par le Peuple guinéen, le ministre a décerné au Docteur HAIDARA le titre d’Ambassadeur de « Conakry Capitale  Mondiale du Livre 2017 » qui se tiendra du 23 avril 2017 au 22 Avril 2018 à Conakry.   En marge de la conférence, l’équipe de la SAVAMA-DCI a effectué des visites et des séances de travail au sein de la bibliothèque Djibril Tamsir NIANE en cours de réhabilitation après l’incendie qu’elle a subie. Elle a également visité la bibliothèque des Archives Nationales de la Guinée où elle a eu des séances de travail. Au cours des échanges qui ont suivi les différentes visites, le Directeur National des Archives de la Guinée  qui  accompagnait  l’équipe de la SAVAMA lors de ces  activités s’est montré très disponible et volontaire pour apporter son concours aux actions de conservation à effectuer en vue de la pérennisation des archives restant de la bibliothèque du professeur NIANE. Ce responsable d'institution patrimoniale a exprimé ses vifs remerciements et toute sa gratitude au Docteur HAIDARA et son équipe pour sa bonne volonté à œuvrer pour la sauvegarde du patrimoine écrit du Mali et de l’Afrique en général. En retour, le Docteur HAIDARA s’est dit disposé à apporter tout le soutien nécessaire de l’ONG SAVAMA-DCI pour la restauration et la conservation des manuscrits anciens dont la Guinée dispose.

 

La poursuite de  telles initiatives entre pays africains est à encourager  car malgré le peu de ressources financières, les africains gagneront à converger leurs efforts afin de relever les défis de la préservation de leur riche patrimoine culturel.

Ainsi, viennent d'être posés entre les institutions patrimoniales guinéennes et l'ONG culturelle malienne SAVAMA-DCI, les jalons d'une collaboration scientifique et culturelle que nous  espérons durable et fructueuse pour la mémoire collective africaine. 



Ajouté le 09/03/2017 par Service Communication SAVAMADCI - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA