LES MANUSCRITS DE TOMBOUCTOU EXPOSÉS AU SOMMET DE BAMAKO !!!

Du 13 au 14 janvier 2017, Bamako a abrité le 27ème Sommet Afrique-France dit “sommet pour le partenariat, la paix et l’émergence”,. L’occasion a ainsi été donnée au patrimoine culturel du Mali d’être apprécié  par les participants au sommet.

Les manuscrits historiques de Tombouctou sont le support des réalités africaines les plus diverses (sociales, économiques et culturelles), de ses valeurs sur lesquelles il faut s'appuyer pour définir notre identité, construire le vivre ensemble, la paix et le développement.

Malheureusement, ces documents de référence sont restés longtemps marginalisés et inexplorés pour permettre de comprendre le passé africain afin de mieux situer son évolution contemporaine, de mieux appréhender ses grands problèmes et de relever les défis actuels.

C'est pour toutes ces raisons que les manuscrits ont été honorés pour être exposés à l'occasion du 27ème sommet Afrique-France qui est une grande rencontre entre la France et ses partenaires africains, un évènement majeur de réflexion aux grands problèmes du continent, aux défis de sécurité, de construction de la paix et du développement, aux enjeux et aux solutions à envisager.

Plus que de simples objets de fierté du Mali, les manuscrits de Tombouctou ont été invités à l'évènement pour signaler l'existence de la mémoire collective africaine qu'ils constituent et la nécessité de son exploitation pour contribuer à la résolution des problèmes auxquels ils sont appelés à réfléchir.

Comme l'illustrent les échantillons exposés en marge du sommet, les manuscrits de Tombouctou traitent de thèmes aussi variés que la résolution des conflits, la diplomatie de la paix (exemples: Ar-rissalah algal-lawilla de Cheikh Sidi Alkounti Alkabir, Ousmane Fodio...)  l'histoire, le commerce transsaharien et les relations entre pays, la bonne gouvernance, les droits de l'hommes, la lutte contre la corruption, l’astronomie, la pharmacopée et la médecine, l’agriculture, les mathématiques, la littérature, le soufisme, la logique et la philosophie.

Des échantillons représentatifs de la diversité thématique et de la richesse des manuscrits ont été exposés à l'appréciation de la quarantaine de chefs d'États et des autres participants au sommet.

L'ONG SAVAMA-DCI s'est fait le devoir d'organiser avec fierté cette exposition de manuscrits en collaboration avec le musée national du Mali. C'est l'occasion de remercier les autorités maliennes qui ont contribué à la visibilité et à la promotion du patrimoine culturel malien à travers l'implication des institutions en charge comme l'ONG SAVAMA-DCI et le Musée National.

Bref, les manuscrits étaient au sommet Afrique-France pour rappeler que l'avenir de l'Afrique doit se bâtir sur la compréhension de son passé dont les manuscrits  rendent compte. La stabilité et le développement du Mali et de l'Afrique doivent s'enraciner dans la culture et le passé, ce qui passe nécessairement par la préservation et la valorisation du patrimoine manuscrit.

Comme le disent les historiens, l'avenir sort du passé et quiconque ignore son passé est condamné à le revivre.

 

© SAVAMA-DCI



Ajouté le 30/01/2017 par Service Communication SAVAMADCI - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA