Le Mali vient d'être honoré à travers la remise du Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde (7ème édition) à Dr. Abdel Kader HAIDARA, Président de l'ONG SAVAMA-DCI

Photo d'ilustration de la ceremonie:De la gauche vers la droite le  Représentant de l'UNESCO ,Dr Abdel Kader HAIDARA(President Exécutif de l'ONG SAVAMA-DCI) et Dr Banzoumana TRAORE (Coordinateur de l'ONG SAVAMA-DCI).

 

Le Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde vient d'être décerné à Dr. Abdel Kader Mamma HAÏDARA, président de l'ONG SAVAMA-DCI pour ses efforts dans la préservation, la valorisation des manuscrits de Tombouctou qu'il a considéré dans son discours comme étant "la mémoire collective de l'Afrique, le patrimoine de l'humanité et l'âme même du Mali".

 

La cérémonie de remise du Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde a eu lieu le  lundi 1er octobre 2018, à Cheongju City, en République de Corée.

Dr. Abdel Kader Mamma HAÏDARA est la 7ème personnalité dans le monde et la 1ère en Afrique à obtenir ce Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde.
 Le Mali, les acteurs des manuscrits et du patrimoine culturel en sont honorés.

Le prix a été remis à Dr. Abdel Kader Mamma HAÏDARA par le représentant de l'UNESCO, 

Le prix représentant 30 000 US$ est décerné tous les deux ans à des personnes, des institutions, ou à toute autre entité ou organisations non-gouvernementale (ONG) ayant apportée une contribution importante à la préservation et l'accessibilité du patrimoine documentaire.

Bref, félicitations à Dr. Abdel Kader Mamma HAÏDARA, bravo au Mali.

l'UNESCO présente le contexte du prix:

"En avril 2004, le Conseil exécutif de l'UNESCO a approuvé la création du Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde comme un moyen de promouvoir le Programme Mémoire du Monde et de commémorer l'inscription du "Buljo jikji simche yojeol", plus communément appelé le Jikji. Inscrit en 2001 au Registre international Mémoire du Monde, le Jikji est considéré comme étant le livre le plus ancien au monde réalisé à l'aide de caractères métalliques mobiles."

[i][1] c.f: https://en.unesco.org/prizes/jikji-mow-prize

 

 

 

 

Dr. Abdel Kader HAIDARA winner of the UNESCO / Jikji Memory of the World Prize (7th edition). Mali is honored.

The UNESCO / Jikji Memory of the World Prize has just been awarded to Dr. Abdel Kader Mamma HAIDARA, President of the SAVAMA-DCI NGO for his efforts in the preservation and valorization of Timbuktu manuscripts which he considered in his speech as " the collective memory of Africa, the heritage of Humanity and the very soul of Mali ".

The UNESCO / Jikji Memory of the World Prize ceremony was held on Monday, October 1, 2018, in Cheongju City, Republic of Korea.
Dr. Abdel Kader Mamma HAÏDARA is the seventh person in the world and the first in Africa to win this UNESCO / Jikji Memory of the World Prize.
 Mali is honored as well as actors of manuscripts and cultural heritage.


The $ 30,000 prize is awarded every two years to individuals, institutions, non-governmental organizations (NGOs) or other entities who have made a significant contribution to the preservation and accessibility of the documentary heritage.

Here is how UNESCO describes the context of this prize:

" UNESCO’s Executive Board approved the establishment of the UNESCO/Jikji Memory of the World Prize in April 2004.

The purpose of the UNESCO/Jikji Memory of the World Prize is to commemorate the inscription of the Buljo jikji simche yojeol, the oldest existing book of movable metal print in the world, on the Memory of the World Register, and to reward efforts contributing to the preservation and accessibility of documentary heritage as a common heritage of humanity.

The objective of the Prize is in conformity with UNESCO’s policies, and is related to the programme of the Organization to foster universal access to information and knowledge."[ii]


In short, congratulations to Dr. Abdel Kader Mamma HAÏDARA, congratulations to Mali.

 

 

 

c.f: https://en.unesco.org/prizes/jikji-mow-prize[1] c.f: https://en.unesco.org/prizes/jikji-mow-prize

 


Ajouté le 02/10/2018 par AA - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA