Bienvenue sur le site de la SAVAMA-DCI

 

Notre mission est la préservation et la valorisation des manuscrits en langue arabe de Tombouctou, patrimoine culturel et islamique du Mali, mémoire collective de l'Afrique et partie intégrante du patrimoine de l'humanité.

 

Ce site a pour objet de vous donner de plus amples informations sur les manuscrits de Tombouctou et sur les efforts de tous les acteurs (bibliothèques de manuscrits, partenaires institutionnels et bailleurs) autour de ces trésors. Vous y trouverez les principaux évènements passés et à venir à l’ONG SAVAMA-DCI, les activités et une galerie de photos et de vidéos témoignant des actions entreprises.

 

A partir du site, vous pouvez interagir avec les équipes de la SAVAMA-DCI et d’autres membres inscrits sur des sujets qui vous intéressent sur les manuscrits. N'hésitez pas à vous inscrire sur le site en allant dans l'espace membre pour pouvoir interagir avec le personnel en temps réel en faveur de notre patrimoine commun. Une fois inscrits sur le site (Espace Membre), vous pouvez :

  • Participer au forum (lancer un débat, réagir à un débat, poser ou répondre à une question …)
  • Recevoir la lettre d’information
  • Réagir à un article ou un évènement, etc.

Nous espérons que ce site sera à la hauteur de vos attentes. L’équipe de la SAVAMA-DCI est à votre disposition pour tout échange et toute suggestion utiles.

 

-----------

Welcome to the website of the SAVAMA-DCI NGO

 

Our concern is the preservation and enhancement of the Timbuktu Arabic manuscripts that constitute the Islamic cultural heritage of Mali, Africa's collective memory and part of the World heritage.

 

This website aims at providing you more information on the manuscripts of Timbuktu and the efforts of all stakeholders (manuscript libraries, institutional partners and donors) around these treasures. You will find the SAVAMA-DCI NGO’s main events (past and upcoming) related to manuscripts, a gallery of photos and videos showing the undertaken activities.

 

From this website, you can interact with the SAVAMA-DCI teams and other members on manuscripts and topics in which you are interested. So, please do not hesitate to register on the website by going to the member area to interact with staff in real time for the sake of our common heritage. Once registered (Members Area), you can:

  • Participate in the forum (start a debate, discuss, ask or answer a question ...)
  • Receive the newsletter
  • React to an article or event, appreciate anything on the website, etc.. We hope that this website will meet your expectations.

The SAVAMA-DCI team is at your disposal for any exchange or useful suggestions. Thank you

Le ministère de la culture à travers la Direction Nationale du Patrimoine Culturel (DNPC), en collaboration avec le Bureau de l’UNESCO à Bamako, a organisé un atelier de formation des forces armées et de sécurité sur la convention de la Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé.

 Ainsi, du 16 au 17 novembre 2016, les travaux de cet atelier se sont déroulés à la salle de formation du Musée national de Bamako.

En tant que partenaire technique du ministère de la culture, l’ONG SAVAMA-DCI a  été conviée à cet atelier pour mieux s'informer sur les actions menées par le Mali dans le domaine de la protection du patrimoine culturel, mais également sur les dispositions prévues par la convention de la Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflits armées.

La cérémonie d’ouverture a donc été présidée par Madame le ministre de la culture en présence du représentant du bureau de l’UNESCO au Mali et de la presse nationale.

Au cours de ces deux jours de travail, plusieurs thématiques ont été abordés: l’Impact de la crise sur le patrimoine culturel au Mali, le cadre de protection des biens culturels en cas de conflit armé, la notion de patrimoine culturel, le phénomène de pillages des biens culturels, le plan d’action pour la réhabilitation du patrimoine culturel et la sauvegarde des manuscrits anciens du Mali, l’ impact de la crise sur le patrimoine architectural de Tombouctou, les différentes conventions culturelles de l’UNESCO, la protection du patrimoine culturel a l’aune de la convention de la Haye de 1954 et enfin, l’ identification des biens culturels par les forces armées.

Par ailleurs, chaque communication a été suivie d'une série de questions et de discussions afin de permettre aux différents participants d’éclairer leur lanterne sur les différents thèmes exposés.

 

En outre, à la fin des travaux, plusieurs recommandations ont été faites à  l'endroit des autorités maliennes  représentées par le ministère de la culture.  Ce sont entre autres :

 

  • La multiplication des actions de formation et de renforcement des capacités  à l’endroit des forces armées
  • L’appui des structures participantes à répliquer le présent atelier au sein de leurs structures respectives et à effectuer des missions d’identification des biens du patrimoine culturel ;
  • La mise en place d’un comité national du bouclier bleu en vue de sensibiliser les communautés locales et de permettre une appropriation et une reconnaissance de leur patrimoine culturel ;
  • La désignation des points focaux au sein des départements en charge de la culture, de la défense et des services de douane en vue d’assurer un échange d’information effectif sur la prévention des risques et la protection des biens culturels en cas de conflit armé ;
  • L’intégration des considérations relatives au patrimoine culturel dans les programmes de formation des forces armées, de sécurité  et des services de douane ;
  • La production de cartes géo-référencées et illustrées des biens culturels sur toute l’étendue du territoire national et leur utilisation par les forces armées et de sécurité; les cartes doivent  intégrer les coordonnées U.T.M.

Finalement, cet atelier nous a permis,  sans aucun doute, d’aiguiller nos connaissances sur la notion de protection des biens culturels en période de conflit. Nous souhaitons  surtout que cette initiative du ministère de la culture, ne soit  qu’une première parmi tant d’autres.

A la fin de l’atelier, les participants ont reçu chacun, une attestation de participation  des mains du secrétaire général du ministère de la culture qui a présidé la cérémonie de  clôture.



Ajouté le 18/11/2016 par Service Communication SAVAMADCI - 0 réaction

De la gauche vers la droite:Honorable Bajan AG HAMETOU (Député de Ménaka et Chef de la Délégation)recu par  le Docteur Abdel Kader HAIDARA(Président Exécutif de la SAVAMA-DCI).

L'ONG SAVAMA-DCI REÇOIT LES DÉPUTÉS DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE!!!

Le lundi 07 Novembre 2016 notre ONG a eu l'honneur et le plaisir de recevoir une délégation de deux Députés de l'Assemblée Nationale notamment l'Honorable Bajan AG HAMETOU Député de Ménaka ;Vice Président de l'Assemblée Nationale et l'Honorable Souleymane AG ALMAHMOUD député d'Ansongo accompagnée du Maire d'Inékar Kamalmal AG INZARARE et de quelques Chefs de Tributs et Marabouts de la Région .

 

https://plus.google.com/100290162550918442629/posts/h9tskBS8WoE



Ajouté le 09/11/2016 par Service Communication SAVAMADCI - 0 réaction

De la gauche vers la droite:Dr Abdel Kader HAIDARA (Président Exécutif ONG SAVAMA-DCI)en compagnie du President Autrichien son Excellence Heinz FISCHER ,Mme N'DIAYE Ramatoulaye DIALLO    ( Ministre de la culture du Mali ),Son Excellence  Monsieur DIALLO Toumani Djimé (Ambassadeur du Mali en République Fédérale d'Allemagne) et son Epouse.

 

L'ONG SAVAMA-DCI a le privilège de participer à la semaine culturelle dédiée aux Manuscrits de Tombouctou à Vienne (Autriche) du 17 au 23 octobre 2016.Ces activités organisées par l'Ambassade du Mali en République Fédérale d'Allemagne en collaboration avec le Ministère de la Culture du Mali et l'Institut Viennois pour le Dialogue International et la Coopération (VIDC)  ont démarrées le Lundi 17 octobre par une Conférence -Débat  organisée à la Salle des fetes de la Célèbre Académie Diplomatique de Vienne , sur le THEME:LES MANUSCRITS DE TOMBOUCTOU" avec pour animateurs Docteur Abdel Kader  HAIDARA (Président Exécutif ONG SAVAMA-DCI) , Docteur Dmitry BONDAREV (Chef de Projet du Centre d'Etudes sur la Culture des Manuscrits à  l'Université de Hambourg ) et d' Eva BROZOWSKY (Spécialiste en Conservation au Centre d'Etudes sur la Culture des Manuscrits à l'Université de Hambourg ).Puis le Lendemain Mardi 18 Octobre sous la présence effective de son Excellence Monsieur le Président de la République Fédérale d'Autriche , de Madame le Ministre de la Culture du Mali et de son homologue le Ministre de la Cuture d'Autriche ,il a été procédé à l'ouverture officielle de l'Exposition de Manuscrits de Tombouctou à la Bibliothèque Nationale de Vienne et ce jusqu'au Dimanche 23 octobre prochain.

Nous y reviendrons avec de plus amples informations.



Ajouté le 20/10/2016 par Service Communication SAVAMADCI - 0 réaction

Les conférenciers de la gauche vers la droite Dr Dmitry BONDAREV (Chef de projet à l'Université de Hambourg),DrAbdel Kadr HAIDARA (Président Exécutif ONG SAVAMA-DCI);Mme Eva NOWOTNY(Directrice Académie Diplomatique de Vienne) et Mme Eva BROZOWSKY (Conservatrice à l'Université de Hambourg)
 

 

L’ONG pour la Sauvegarde et la Valorisation des Manuscrits Anciens pour la Défense de la Culture Islamique (SAVAMA-DCI) a eu le privilège de participer a une conférence et exposition organisée a Vienne  par l’Ambassade du Mali en Autriche avec résidence à Berlin.

Ainsi, du 17 au 23 octobre dernier le Docteur Abdel  Kader HAIDARA, Président  Exécutif  de la SAVAMA -DCI, accompagné  de la Chargée de Communication Mme COULIBALY Gnélé Adjaratou, ont effectués un séjour d’une semaine en terre Autrichienne dans le cadre des activités relatives a la conférence et exposition sur le thème : « Les  Manuscrits de Tombouctou : fenêtre sur l’histoire de la culture et les langues d’Afrique de l’Ouest ». Cette semaine d’hommage aux manuscrits de Tombouctou était essentiellement axée sur deux grandes activités dont une Conférence-débat et une Exposition de manuscrits. Elle donnait ainsi, l’opportunité aux personnes intéressées par l'Afrique, aux étudiants, aux enseignants de toutes disciplines, à la communauté africaine de Vienne de connaître  l´existence d´une histoire écrite de l´Afrique et des sujets pointus qui y sont traités depuis des siècles. L'objectif était donc de fournir une visibilité sur la culture  écrite du Mali et de l'Afrique d´une part, et  d´autre part, de mettre la lumière sur  l´effet désastreux de la crise sur le patrimoine historique de Tombouctou en 2012. Elle montrera la voie, à travers la culture, de l´intensification de la coopération entre le Mali et l´Autriche.

C’est ainsi que les activités ont débuté par la  conférence-débat  sur le thème: "Les manuscrits de Tombouctou: fenêtre sur l´histoire de la culture et les langues d´Afrique de l´Ouest“  qui s’est  tenue dans l’après midi du Lundi 17 Octobre 2016 à la salle des fêtes de l’Académie diplomatique de Vienne. Elle était organisée en partenariat avec le ministère de la culture du Mali, le bureau de la présidence autrichienne, le ministère des affaires étrangères d´Autriche, l´Institut Viennois du Dialogue International et  de la Coopération (VIDC) , l´Académie diplomatique de Vienne, la ville de Vienne, le Centre d´Etudes des Cultures des Manuscrits de l´Université de Hambourg , le consulat du Mali à Hambourg, l’Université de Vienne, le Musée du Monde de Vienne, la Bibliothèque Nationale d´Autriche et l’ONG SAVAMA-DCI.

Par ailleurs, le docteur Abdel Kader HAIDARA était parmi les principaux conférenciers, ce qui lui a permis de présenter les différents thèmes abordés par les manuscrits et les diverses actions menées pour leur sauvegarde et leur conservation. Ainsi, l’on pouvait noter  le vif intérêt des participants pour son rôle décisif  dans le processus  d’évacuation de manuscrits de Tombouctou vers Bamako lors de la crise sociopolitique dans les régions nord du pays.

Quant à l’exposition des manuscrits, elle s’est déroulée du 18 au 23 octobre 2016 à la Bibliothèque Nationale d’Autriche avec une cérémonie d’ouverture qui était présidée par le président de la  république fédérale d’Autriche M. Heinz FISCHER, M. le ministre de la Culture d’Autriche M. Thomas DROZDA et le Ministre le Culture du Mali Madame N’DIAYE Ramatoulaye DIALLO. Cette cérémonie était organisée en collaboration avec l’ONG SAVAMA-DCI dont les manuscrits étaient exposés  pour l’occasion dans des vitrines. En outre, des kakemonos  explicatifs sur le programme de sauvegarde des manuscrits de Tombouctou accompagnaient  également  cette exposition.

En somme, la participation de l’ONG SAVAMA-DCI  à cette conférence et exposition de Vienne a été une  excellente occasion pour elle d’élargir son réseau relationnel et d’étendre la visibilité de ses actions en Europe par le biais des différentes interviews accordées  aux organes de presse autrichienne et africaine.

En outre, nous espérerons que cette initiative des instances diplomatiques du Mali en Europe n’est qu’une première afin de promouvoir  le patrimoine culturel écrit  du Mali à travers l’Europe et les Etas Unis d’Amérique.

 

 

 



Ajouté le 20/10/2016 par Service Communication SAVAMADCI - 0 réaction

Docteur Abdel Kader HAIDARA(ONG SAVAMA) remet trois (03) ouvrages publiés par la SAVAMA à M.Sidi Moulaye HAIDARA (président de l'ARSCT)

 

Depuis le transfert de son siège à Bamako dû à la crise sociopolitique qui secoue le nord de notre pays, l’ONG SAVAMA-DCI  reçoit de nombreuses  manifestations de soutien et d’accompagnement  pour ses diverses actions en faveur de la sauvegarde et de la valorisation des manuscrits anciens du Mali. De ce fait l’Association des Ressortissants et Sympathisants du Cercle de Tombouctou (ARSCT)  à Bamako n’a pas voulu  rester en marge de cela. Ainsi, dans la matinée du  Samedi 24 septembre dernier, une importante délégation de cette association  a effectuée une visite d’amitié et de soutien au siège de la SAVAMA-DCI sis à Baco-Djicoroni  ACI.

 

C’est donc le cœur rempli de joie et d’émotion que Docteur Abdel  Kader HAIDARA et son équipe ont reçu  cette délégation forte d’une quinzaine de personne avec à  sa tête son président en la personne de M. Sidi Moulaye HAIDARA accompagné de tous les membres de son bureau. Après les salutations d’usage et la présentation du programme de la visite, les hôtes du jour ont eu le plaisir de faire le tour des principales salles d’activités de l’ONG et de poser de nombreuses questions quant aux processus de conservation physique et numérique des manuscrits.

Puis, s’en est suivie une séance d’échange entre la délégation et la direction de la SAVAMA-DCI. Au cours de la séance, les membres de l’association ont fait part de leurs différentes préoccupations par rapport à une meilleure promotion des actions de la SAVAMA-DCI auprès de la population malienne, au futur retour des manuscrits à Tombouctou et aux actions menées en faveur de l’exploitation du contenu des manuscrits.

 

Avant de prendre congé, l’association, par la voix de son président,  a tenu à exprimer ses vifs remerciements et son soutien sans faille à toute l’équipe de l’ONG SAVAMA-DCI pour son dévouement et sa grande implication dans la préservation des manuscrits anciens constituant un riche patrimoine  culturel de leurs régions.

 

Notons que l’Association des Ressortissants et Sympathisants du Cercle de Tombouctou (ARSCT) a été créée depuis  le début  des années 70 par les premiers fonctionnaires et cadres du cercle de Tombouctou à Bamako. Elle a pour objectif le Développement  du cercle de Tombouctou, la sauvegarde de la culture Songhaï, le renforcement de l’esprit de solidarité et de l’entraide sociale lors d’évènements (Mariage, Naissance, Décès, Cérémonie de Turban).

 

Ce fut une visite encourageante pour l'ONG dans son combat pour la préservation et la valorisation du patrimoine documentaire.



Ajouté le 13/10/2016 par Service Communication SAVAMADCI - 0 réaction

Page précédente    1 2 3 4 5 6   Page suivante