FORMATION A LA CONSERVATION DES MANUSCRITS D'1 SOIXANTAINE DE FEMMES ET JEUNES DE LA REGION DE TOMBOUCTOU

Le 10/11/2012

Lieu

Tombouctou

Tombouctou a brillé bien par une multitude d’atelier magnifiant le travail manuel par la confection de couverture et de pochette en cuir, aujourd’hui un nouveau savoir est là qui modèle le carton pour répondre aux besoins de conservation de manuscrits de divers formes et dimensions.

D0828_1140

LA SAVAMA DCI soucieuse de conserver et de préserver les anciens manuscrits a organisé a organisé un important atelier de formation qui s’est déroulé du 28 Aout au 10 septembre 2008 dans les locaux de la Bibliothèque de Manuscrits Mamma Haïdara. Ledit atelier rentre dans l’optique de la formation des responsables de bibliothèques à la technique de confection de boites pour une meilleure sécurisation des manuscrits. Pour la soixantaine d’auditeurs dont une douzaine de femmes qui participés à cet atelier c’est un précieux acquis et l’ONG accorde à ce travail la plus haute attention

D0828_1140_01

Une douzaine d’auditrices participantes à la formation

Deux semaines durant, les auditeurs et auditrices ont appris à mesurer et couper le carton pour en confectionner des boites à la dimension des manuscrits.

DVC01253 Les outils rentrant à la confection des boites  

DVC01265

DSC00001

Les explications des formateurs

D0828_1303

Début de travaux pratiquesD0828_1146

D0828_1315

DSC00012

Le contrôle régulier des formateurs

D0828_1305

D0828_1041_01

 Des auditrices assiduesD0828_1337_01

Les différences parties dune boite

D0828_1337

DVC01268

Les auditeurs en plein travaux

DSC00014

Auditeur de Diré

Montage d’une boite

 

 

 

DVC01264

 Vues quelques boites confectionnées par les auditeurs

Le 10 septembre 2008, date de clôture dudit atelier de formation. La cérémonie de clôture fut présidée par M. Ali Ould Sidi, Chef de la Mission Culturelle de Tombouctou en présence des Imams, des Directeurs de Services Régionaux, des Directeurs de Bibliothèques de manuscrits et une foule nombreuse.

DSC00054

DSC00014

M. Ali Ould Sidi prenant la parole a remercié l’ONG SAVAMA-DCI pour ses actions qui s’inscrivent en droite ligne de la politique de valorisation du patrimoine culturel malien et africain. Il encouragea les auditeurs a répondre aux cris de détresse des manuscrits anciens par la confection de milliers de boites pour la protection de ces trésors car c’est un lourd héritage que nous a légué nos ancêtres.

DSC00007

DSC00058

Les auditeurs ont manifesté toute leur joie d’avoir beaucoup appris au cours de cette formation. Ils ont en outre remercié la SAVAMA-DCI d’avoir enrichi durant ces deux semaine de formation, leur capital de connaissances qui mettront aux profit des manuscrits anciens.

DSC00025

Pour le représentant de la SAVAMA-DCI, M. Sane Chirfi Alpha, dans son intervention souligna que les manuscrits sont source de richesse, trésors inestimables renfermant tous les domaines du savoir, professeurs muets, témoins infatigables, conservateurs à la mémoire inaltérable. Cependant leur exploitation les expose à la manipulation et le poids des ans les fragilise, aussi il est important de leur créer de meilleures conditions de conservation et une protection plus grande contre la poussière, l’humidité, la lumière, les termites et tous les autres ennemis. Ces « bébés » ont besoin de la patience, de l’attention et de l’endurance qui se conjuguent au féminin. Sans manifester de l’ingratitude vis à vis des cantines en bois ou en fer et des sacs en peau ou en toile, des couvertures en peau, nous saluons aujourd’hui cette nouvelle technique de conservation.

DSC00050

La satisfaction totale des Imams à la vue des boites confectionnées

DSC00037

DSC00039

Remise des attestations aux auditeurs

DSC00071

La photo d’ensemble à la fin de la cérémonie de clôture

 



Les réactions

Avatar Tahar ABBOU

Félicitation!
C'est vraiment une très bonne initiative. J'espère qu'il y aura des initiatives dans ce sens chez nous pour restaurer les milliers de manuscrits stockés dans des conditions lamentables par leurs propriétaires dans les régions de Touat, Gourara et Tidikelt au sud de l'Algérie. Bravo encore une fois!

Le 20-10-2013 à 17:04:59

Réagir


CAPTCHA

}