Formation

La formation des ressources humaines occupe une place centrale dans les programmes d’activités de la SAVAMA-DCI.  Elle concerne tous les domaines d’activités. 

 

La SAVAMA-DCI a organisé plusieurs sessions de formation :

  • dans le domaine du catalogage,
  • sur la gestion des bases de données,
  • dans le domaine de la conservation physique et de la numérisation,
  • dans le domaine de l’exploitation artistique des manuscrits au profit des femmes.

La SAVAMA-DCI entretien un partenariat fécond avec le centre Juma al-Madjid à Dubaï, pour la formation de ses agents aux techniques de fabrication des papiers, de conservation, de restauration et de numérisation des manuscrits.

 

Les différentes formations ont principalement eu pour résultats :

  • le renforcement de la capacité du personnel de la SAVAMA-DCI,
  • l’existence d’un vivier de jeunes compétents à même d’exécuter les travaux de catalogage, de conservation, de restauration etc.
  • l’existence d’une pépinière de femmes qualifiées pour mener des travaux de calligraphie et de décoration. 

En plus, la SAVAMA-DCI a initié un volet enseignement qui a permis aux enfants issus des familles détentrices de manuscrits d’apprendre l’arabe et de se familiariser avec les manuscrits. Cette action a pour but de combler le déficit de formation et de créer des conditions de la relève en vue de la pérennisation et de l’exploitation des manuscrits.

 

En collaboration avec la bibliothèque Almoustapha Konaté de Maïgala, ces enfants reçoivent un enseignement coranique, des rudiments de la langue arabe, des notions de calligraphie et de la culture des manuscrits pendant les trois (3) mois de vacances scolaires de chaque année. Aujourd’hui plus de cent quatre vingt (190) enfants ont bénéficié de ces cours.

 

Dans la perspective de mieux former les ressources humaines, la SAVAMA-DCI a commandité une étude de faisabilité pour la création d’un centre de ressources à dimension sous régionale pour la sauvegarde et la valorisation des manuscrits. L’étude réalisée indique les possibilités d’une telle action et trace un plan stratégique pour sa réalisation.  

 

Le centre aura trois axes d’intervention :

 

I- La formation, elle sera sanctionnée par une licence professionnelle dans les filières suivantes :

  • Catalogage,
  • Numérisation,
  • Micrographie,
  • Reliure,
  • Conservation/restauration
  • Codicologie,
  • Et calligraphie

II- Appui/conseil : le centre des ressources proposera les prestations suivantes :

  • Sauvegarde: conservation physique, restauration, numérisation
  • Valorisation et exploitation: catalogage, recherche à la commande, etc.   

III- Partage du savoir : le centre accomplira les services suivants:

  • Séminaires,
  • Conférences,
  • Bibliothèques.


Les réactions

Avatar Mouhamet Traoré

Je m'appelle Mouhamet Traoré, j'ai 25 ans, je suis étudiant au département d'Histoire de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar. je fais un master en Préhistoire, Archéologie et Histoire médiévale. Je travaille sur l'islamisation du Soudan Occidental. En dehors des recherches archéologiques, je travaille sur les manuscrits arabes qui se trouvent au laboratoire d'islamologie de l'I.F.A.N . pour un meilleurs travail je souhaiterais bénéficier d'une formation de votre établissement.
Précision: Dans mon cursus scolaire j'ai suivi une formation en langue arabe et en science islamique.
Merci d'avance
cordialement
mouhamettraore1104@gmail.com

Le 24-03-2016 à 01:21:19

Avatar Mounira Shili

Je suis une étudiante tunisienne, inscrite en Master à l'université de la Manouba de Tunis. J'ai suivi une formation pratique et théorique en Sciences et téchniques du Patrimoine: spécialité - Téchniques d'Investigation et Sauvegarde du Patrimoine. Et en Master, j'ai suivi des études en Histoire et Civilisation du monde médiéval, spécialité: Archéologie et Arts islamiques..
Je suis intéressée par la formation que vous menez. Si vous permettez, Monsieur, par la présente formation, est-ce que je peux m'inscrire dans votre établissement .
Cordialement,
Mounira Shili

Le 09-09-2013 à 23:01:04

Réagir


CAPTCHA