Mot du Président de l'ONG SAVAMA-DCI

Tombouctou fut un centre commercial, une capitale intellectuelle et spirituelle où a fleuri pendant des  siècles la culture afro-islamique. En plus du commerce transsaharien pour lequel Tombouctou a servi de centre, l'or du Ghana (Mali) rendu célèbre par le pèlerinage de l'empereur Kankou Moussa en 1325, a attiré les érudits du monde oriental et maghrébin.


Les manuscrits en sont le résultat. En effet, l’activité intellectuelle à Tombouctou s'est caractérisée par la production d'un nombre impressionnant de manuscrits traitant de tous les sujets.

 

Cependant, ces manuscrits sont dans des conditions de conservation préoccupantes. Ils sont méconnus des chercheurs et inaccessibles en général. Cet état de fait justifie l'existence et la mission de l'ONG SAVAMA-DCI.

 

Consciente :

  • du grand nombre de manuscrits à Tombouctou et au Mali,
  • de la valeur scientifique des manuscrits constituant une source inépuisable pour la recherche,
  • de la valeur identitaire des manuscrits pour le Mali et l’Afrique,
  • du besoin pour l’Afrique de contribuer à la résolution des grands problèmes contemporains
  • de la nécessité de leur préservation et de leur valorisation pour les générations futures,
  • des menaces qui planent sur les manuscrits méconnus et exposés à des aléas divers
  • de la nécessité de leur accès et de leur partage par le plus grand nombre d’utilisateurs,
  • de la nécessité de leur valorisation par la recherche,
  • de l’enjeu de leur exploitation numérique

La SAVAMA-DCI s’est fixé pour mission la sauvegarde, la valorisation et l’exploitation des manuscrits anciens.

 



Les réactions

Avatar Ousmane ASCOFARE

Bravo à vous tous, heureusement que ses manuscrits sont tombés sur les bonnes mains.
Vous avez fait un travail incroyable en sauvant ses manuscrit;
FELICITATION !!!!!!!!!!!!!

Le 23-01-2018 à 14:12:45

Avatar BALDE MAHMOUD

A l'attention de Mr Haidara,
 
J'ai l'honneur de vous réitérer notre intention de collaboration avec la Fondation Mamma HAIDARA. En effet la Fondation Thierno Aliou Bhoubha N'Diyan (FTABD) s' intéresse à la valorisation des manuscrits anciens dans le Fouta Djallon.
 
Les manuscrits anciens du Fouta Djallon se trouvent dans une situation préoccupante au Fouta Djallon. Ils sont méconnus des populations et inaccessibles en général.
 
 
Conscient :
  • du grand nombre de manuscrits au Fouta Djallon,
    de la valeur scientifique des manuscrits constituant une source inépuisable pour la recherche
    de la nécessité de leur préservation et de leur valorisation pour les générations futures,
    des menaces qui planent sur les manuscrits méconnus et exposés à des aléas divers
    de la nécessité de leur accès et de leur partage par le plus grand nombre d’utilisateurs,
    de la nécessité de leur valorisation par la recherche
La fondation Thierno Aliou Bhoubha N'Diyan s’est fixé pour mission la sauvegarde, la valorisation et l’exploitation des manuscrits anciens.
 
C'est dans ce cadre que la FTABD demande votre appui pour nous aider à identifier de potentiels bailleurs susceptibles de nous aider à préparer la première mission d'identification des manuscrits anciens dans le Fouta Djallon.
 
Ci jointe la copie de la lettre que je vous ai envoyée en 2012 et un compte rendu du Colloque de TABD à Conakry.
 
Meilleures salutations.
 
BALDE Mahmoud
 
Président de la Fondation Thierno Aliou Bhouba N'Diyan de Conakry
 
TEL: 224 628 46 56 85
 
Mail:tropicpharma@yahoo.fr
 

Le 15-07-2017 à 11:11:27

Avatar mahamadou sissoko

COntent que quelqu'un s'occupe des manuscrit et de notre histoire . Mais pourquoi une ong et pas le gouvernement .Il n'y a donc rien qui a de la valeur a leurs yeux ? c'est incroyable 

Le 04-09-2016 à 21:55:39

Avatar Fatoumata azahara

je suis fière du travail du Dr Abdel Kader Haidara. Félicitation Dr!

Le 03-10-2014 à 21:28:45

Avatar Taha Abdou

Hi everybody
Many thanks for the good work you're doing!

Le 22-10-2013 à 17:12:56

Réagir


CAPTCHA